Insight : la première sonde spatiale envoyée depuis la Terre pour ausculter le sous-sol martien

Publié par admin le

sonde spatiale insight

Le 26 novembre 2018, une sonde spatiale terrestre vient se poser sur Mars pour une période de deux années calendaires. L’objectif de cette nouvelle mission : analyser les profondeurs de la planète rouge pour mieux en étudier la structure interne.

La sonde s’équipe d’un sismomètre nommé SEIS et d’un capteur de flux thermique baptisé HP3 pour cela. Ces deux instruments viendront s’ancrer au sol martien grâce à un bras robotisé. Une caméra spécifique permettra de surveiller le bon déroulement de la mission depuis la terre jusqu’à ce qu’elle aboutisse.

Un nouvel objectif de mission sur mars pour une étude approfondie de sa structure interne

La sonde Insight a pour mission d’ausculter les profondeurs du sol martien. Cela, pour nous permettre d’en apprendre un peu plus sur cette planète qui nous semble à la fois proche et lointaine. La sonde une fois posée, il faudra tout d’abord déployer les panneaux solaires avant d’introduire le sismomètre au sol. Cette première étape dure plusieurs jours puisqu’on doit sécuriser le capteur sismique par une cloche pour en assurer la protection thermique et éolienne.

La pose du sismomètre une fois effectuée, la deuxième étape consistera à mettre en place le capteur de flux thermique. Ce dispositif servira à creuser le sol martien à une profondeur minimale de deux mètres sans dépasser le seuil des 5 mètres. L’installation de ces deux capteurs permettra notamment de quantifier la température émise dans les profondeurs de la planète rouge.

Une mise en œuvre technique qui reste délicate sur une planète à la fois familière et méconnue

Véritable grande première dans toute l’histoire de l’astronomie, la pose d’une sonde pour ausculter les profondeurs d’une planète étrangère est une mission difficile. Notons en effet qu’une telle mission n’a jamais été accomplie sur une planète autre que la terre.

Les capteurs utilisés dans les années 70 pour analyser le sol lunaire furent posés difficilement par les astronautes. La véritable mission de collecte d’informations débutera en janvier 2019 et se prolongera jusqu’en 2021. D’ici là, on attendra d’Insight qu’elle nous renseigne davantage sur la typologie du sol de cette planète qui nous parait à la fois étrangère et familière.

Catégories : Astronomie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *