Objets connectés à éviter : Mozilla en répertorie au moins 70 dans sa liste

Publié par admin le

Objets connectés à éviter

Noël approche et la fin d’année avance à grands pas. L’occasion tombe à pic pour assister à l’apparition d’une foultitude d’objets communicants les plus susceptibles de garnir notre pied de sapin. Face à cette situation, Mozilla incite les utilisateurs à rester vigilants en listant les objets connectés à éviter surtout si l’on tient à préserver sa vie privée coute que coute.

Les objets connectés blacklistés par Mozilla

Les objets communicants sont funs et on en trouve facilement à tous les prix. À noter cependant qu’ils ne se valent pas tous pour servir de cadeau de Noël. Et pour cause, ils ne vous garantissent pas tous le respect de vos données. Dans un site dédié à la fondation, Mozilla consacre une page entière pour sensibiliser les consommateurs sur les risques liés à l’utilisation des objets connectés au quotidien.

Le point le plus alarmant concerne la confidentialité des données. Mozilla énumère dans sa page de site web au moins 70 objets connectés à éviter et lesquels sont potentiellement susceptibles de nuire à la vie privée. C’est notamment le cas des enceintes et des casques connectés, des smartwatch, des caméras et des lampes intelligentes. Certaines consoles de jeux vidéo vous exposent aussi à d’énormes risques de vol de données.

Les risques pour ces objets connectés à éviter

La page web de Mozilla dédiée à ces objets communicants à risques les présente respectivement dans une fiche. Celle-ci renseigne en détail le danger que ces objets intelligents représentent en matière de la sécurité des données de leurs utilisateurs. Il s’avère que certains fabricants exploitent les données y récoltées à leur profit. Certains n’hésiteront pas à les vendre à des tiers.

Chacun des objets connectés blacklistés dispose de son propre mode de traitement de données qu’il transmet à son concepteur. Les informations recueillies sont traitées de différentes façons. Le tout en violant les règles de confidentialité qu’ils se sont engagés à respecter auprès de la CNIL. Pour obtenir plus d’informations au sujet des objets connectés à proscrire, il est recommandé de visiter la page web dédiée de Mozilla. Cela vous aidera à mieux filtrer les objets connectés que vous comptez acquérir et vous permettra aussi de vous prémunir contre ces risques.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *